Le logo du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Administration de la gestion de l'eau / Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> Accueil > Actualités > Décembre 2017 > 25e Assemblée plénière de la CIM à Maastricht

25e Assemblée plénière de la CIM à Maastricht

Vers le niveau supérieur

Maastricht, le 8 décembre 2017

Le vendredi 8 décembre 2017, la Commission internationale de la Meuse (CIM) a tenu son Assemblée plénière annuelle dans le bâtiment du “Gouvernement” à Maastricht. Au cours de cette réunion, l’assemblée s’est penchée sur les résultats des travaux réalisés en 2017 et a adopté le programme de travail pour la période 2018 – 2022.

Les Etats et Régions membres de la CIM saluent la mise en vigueur en juillet 2017 de la "Convention d’échange de données et de prévision des crues au sein du DHI Meuse".

Dans cette convention, les Etats et Régions se sont engagés à s’échanger mutuellement et en continu les données relatives aux hauteurs et aux débits d’eau ainsi qu’aux prévisions pour la Meuse et ses affluents. De cette façon, l’ensemble des données historiques et actuelles sont disponibles pour toutes les parties intéressées du bassin versant de la Meuse. La prévision des débits en cas de crue imminente constitue un moyen précieux permettant de limiter les impacts pouvant découler des crues.

Le suivi des faibles débits dans le bassin de la Meuse constitue également une thématique d’intérêt pour la CIM. La situation actuelle a été examinée sur la base des annonces sur les étiages en 2017. Un plan d’approche des étiages exceptionnels est en cours d’élaboration. Les premiers résultats seront disponibles dans le courant de l’année 2018.

La Déclaration internationale “Solutions fondées sur la nature, gestion de l’eau et changement climatique“ présentée au Sommet international des grands fleuves du monde de Rome (octobre 2017) a été signée par la CIM. Cette déclaration engage en particulier les signataires à favoriser les solutions fondées sur la nature dans la gestion de l’eau. Cet engagement vise à limiter les conséquences négatives du changement climatique en appliquant de préférence des mesures permettant de rencontrer des objectifs écologiques et sociétaux multiples.

Enfin, en vue de la préparation de l’actualisation des plans de gestion des bassins hydrographiques de la Meuse, les Etats et Régions de la CIM ont échangé les expériences qu’ils ont acquises dans le cadre de la mise en œuvre de la Directive cadre sur l’Eau.

La prochaine Assemblée plénière de la CIM se tiendra le 7 décembre 2018 à Mönchengladbach (DE).


Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter la

Commission internationale de la Meuse (CIM)

Willem Schreurs

GSM: +32-479492912

secr@meuse-maas.be

La CIM en bref

Les Etats riverains de la Meuse, à savoir la France, la Belgique, les Pays-Bas, la Région wallonne et la Région flamande ainsi que la Région de Bruxelles-Capitale coopèrent au sein de la Commission internationale de la Meuse (CIM). La coopération se base sur un traité international (Accord sur la Meuse de 2002).

L’objectif de l’Accord sur la Meuse est d’arriver à une gestion durable et intégrée du district hydrographique international de la Meuse. La Commission de la Meuse dispose d’un secrétariat international, établi à Liège (Belgique. Ce secrétariat facilite la coopération entre les Régions et Etats de l’ensemble du bassin pour la mise en œuvre de la Directive cadre européenne sur l’Eau (directive 2000/60/CE) et de la Directive européenne sur les risques d’inondation (directive 207/60/CE). Les langues de travail de la CIM sont le néerlandais, l’allemand et le français.

Vous trouverez de plus amples informations concernant la CIM sur le site web de la Commission sous http://www.meuse-maas.be



Haut de page

Copyright © Administration de la gestion de l'eau   Aspects légaux | Contact