Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Administration de la gestion de l'eau

URL: https://eau.public.lu/cours_eau/index.html

Retour vers la page d'origine

Cours d'eau

Les critères à la base de la définition d’un cours d’eau sont le débit moyen du cours d’eau en posant la condition qu’il y ait écoulement d’eau et que cet écoulement soit habituellement continu.

Cette définition est donc indépendante des rapports de propriété et de l’éventuelle vocation à laquelle un cours d’eau peut être réservé, comme p.ex. la navigation, la pisciculture ou une zone naturelle.

Les cours d’eau appartenant au réseau hydrographique du Luxembourg comprennent les eaux navigables et flottables, tels que la Sûre inférieure à partir de sa convergence avec l’Alzette à Ettelbruck jusqu’à l’embouchure dans la Moselle à Wasserbillig et la Moselle sur tout sa longueur faisant la frontière entre le Luxembourg et la Rhénanie-Palatinat, ainsi que tous les autres cours d’eau non navigables et flottables.

Cours eau 4

La définition du bassin versant du cours d’eau souligne le lien direct entre le paysage et celui-ci. Le cours d’eau assure l’évacuation des eaux de tout le bassin versant qui s’étend à partir de la crête de la berge jusqu’au point topographique le plus éloigné des fonds d’égouttement. Les quantités et le mode d’écoulement ou d’égouttement du bassin vers le cours d’eau récepteur déterminent son régime et sont également source de problèmes d’ordre hydraulique. Les bassins versants des cours d’eau au Grand-Duché ont été délimités et font partie de l’inventaire des cours d’eau. Dans plusieurs cas, l’étendue d’un bassin versant comprend des terres situées au-delà de nos frontières et une coopération transfrontalière est d’usage.

Dernière mise à jour de cette page le 10-10-2016.
Copyright Administration de la gestion de l'eau

Retour vers la page d'origine