Le logo du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Administration de la gestion de l'eau / Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> Accueil > Eaux souterraines > Aquifères

Aquifères

Vers le niveau supérieur

Vous voulez déjà toujours savoir comment l’eau souterraine se produit et quelles sont les régions les plus favorisées au Luxembourg ? Voici quelques explications !

Le Luxembourg est riche en eaux souterraines, dont le Gutland qui est le plus favorisé. Mais tout dépend des précipitations, de leur fréquence et de leur intensité.

Les précipitations sont importantes pour la formation des eaux souterraines car se sont-elles qui s’infiltrent dans le sol. Pour que l’eau puisse circuler, la couche de recouvrement ainsi que la roche, doivent être perméables. On distingue deux types de perméabilité :

  • la perméabilité par porosité
  • la perméabilité par fissuration

Conditions pour une bonne circulation de l’eau sont :

  • les pores sont interconnectés et de dimension suffisante pour laisser passer de l’eau
  • les fissures sont interconnectées et ouvertes
  • l’eau s’écoule gravitairement

La circulation verticale s’arrête au moment, ou l’eau rencontre des couches imperméables (base étanche de l’aquifère), comme les marnes,… .Dans ce cas, l’eau suit une pente naturel jusqu’au moment ou elle sort du terrain et elle émerge comme source. Les types de sources sont très variés et dépendent de la situation géologique.

Au cours de son déplacement au travers de la roche, l’eau souterraine est filtrée et s’enrichit en minéraux. L’eau est un solvant remarquable et durant son cycle, elle dissout de nombreuses substances, dont les carbonates de calcium et de magnésium mieux connu sous le nom de « calcaire ». Plus une eau contient du calcaire, plus elle est « dure ».

Au Luxembourg, on distingue les aquifères suivants :

  • Grès bigarré
  • Grès du Luxembourg
  • Dogger et du lias supérieur
  • Muschelkalk supérieur
  • Lias moyen
  • Muschelkalk inférieur et du trias moyen
Sous rubriques SOUS-RUBRIQUES

 Pour en savoir plus ... Pour en savoir plus ...
   Téléchargements internes  Formats
  * Erdwärmesonde  PDF (29 Ko)

Haut de page

Copyright © Administration de la gestion de l'eau   Aspects légaux | Contact